Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Concept stockage Cassandra - clé/colonnes

Les données sont disposées sur des lignes (qu'on appelle partitions), et au sein de chaque partition on trouve une série de colonnes avec #col/cellule qu'on peut assimiler à une série de clé/valeur.

On peut remarquer qu'une partition peut contenir de 1 à N colonnes, la limite physique de N étant de 2 milliards (2.109), ce qui nous laisse beaucoup de marge. Une différence avec une base de données SQL classique est qu'ici, C* ne réserve pas d'espace en avance pour chaque colonne. La création de colonne se fera lorsqu'on insérera de nouvelles données, dynamiquement.

 

Une table est un ensemble de :

<Clé de partition, <Clé de colonne,cellule>>

Écrire un commentaire

Optionnel