jeudi, 13 novembre 2014

Philaé is talking to us

Philaé le robot , est capable de communiquer.

 

Il est comme vous le savez capable d'atterrir sur une comète mais aussi il est doté d'intelligence artificielle.

Il est le robot le plus perfectionné au monde puisqu'il nous communique des données, et est capable de nous renseigner sur son état. Dans le cas présent s'il est bien arrimé.

 

Pour vous expliquer plus facilement, nous pouvons prendre l'exemple d'un tchat interactif (par exemple l'assistance FREE qui n'est qu'un robot).  La personne sur Terre questionne Philaé et Philaé répond.

 

Dans la réalité , ce sont des requêtes (informatique de type SELECT * FROM) qui sont envoyées à Philaé puisqu'elle stocke toutes ses données à transmettre dans une énorme bases de données de plusieurs tera

Là où Philaé fait fort , c'est qu'elle est capable de communiquer, de nous envoyer des informations , de recevoir les notre et de les traiter.

 

L'intelligence artificielle dont elle dispose , fait d'elle , l'un des robots les plus autonomes du monde, à ce jour.

 

 

 

 

 

Sa femme Monique Olivier n'est pas en reste !

Une reconstitution filmée de la séquestration d’Elisabeth Brichet, 12 ans, dans la masure des Fourniret à Floing (Ardennes françaises), a été projetée ce mardi après-midi à la cour d’assises des Ardennes. Monique Olivier qui, seule, a accepté l’exercice le 30 novembre 2004, y refait les gestes qu’elle a eus avec la jeune fille la nuit du 20 au 21 décembre 1989.

Sur les images, l'épouse de Michel Fourniret, engoncée dans un gilet pare-balle marine, ouvre la portière arrière d’une Renault 9 et attrape un siège-bébé. Un baigneur a pris la place de son fils Sélim alors âgé de quinze mois. Elle le transporte dans la cuisine-salon de leur deux-pièces au fond d’un hangar-atelier, le pose à terre, prépare le repas. Un policier barbu à lunettes prend la place de Michel Fourniret à table, et une fillette blonde en anorak mauve, s’assied entre ses deux kidnappeurs.

Puis, son époux a emmené la petite dans la chambre, l’a sanglée sur le lit, l’a déshabillée en partie, et a constaté qu’elle était «en situation menstruelle». Comme ce n’est pas une affaire d’homme, Michel Fourniret demande à sa femme de lui « faire une toilette intime ».

Sur la vidéo de reconstitution, Monique Olivier entre dans une chambre, une bassine rouge dans une main, un nécessaire de toilette dans l’autre. Sur le grand lit, un mannequin de petite fille allongé sur le dos, a les deux bras en croix, les mains attachées au montant du lit, un petit haut noir remonté sur le ventre, une paire de collants baissés. Monique Olivier enlève les collants, puis la culotte, enfin la serviette hygiénique. On la voit nettoyer l’entrejambe de la poupée de chiffons avec un gant, de l’eau et du savon, frotter à plusieurs reprises. Elle essuie le sexe comme elle l’a fait pour Elisabeth Brichet puis la recouvre d’un drap. Elle rejoint son mari à la cuisine, lui dit: «C’était la fin de ses règles. J’ai terminé la toilette». Puis, elle va se coucher dans la chambre voisine avec son fils Sélim et s’endort.

13:45 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : monique, olivier

Fourniret : un grand malade!

LES MEURTRES AU COEUR DU PROCES

- Isabelle Laville, 17 ans, disparue le 11 décembre 1987 à son retour de l'école à Auxerre. A l'époque Fourniret vient de s'installer avec Monique Olivier à Saint-Cyr-les-Colons (Yonne). Des restes du corps et des effets personnels sont retrouvés au fond d'un puits à Bussy-en-Othe (Yonne) en juillet 2006.
- Fabienne Leroy, 20 ans, disparue le 3 août 1988 dans la Marne. Son corps ensanglanté est découvert le lendemain à proximité du camp militaire de Mourmelon-le-Grand. Après le viol, elle a été tuée d'une balle tirée à bout portant en pleine poitrine.
- Jeanne-Marie Desramault, 21 ans, disparue le 18 mars 1989 à la gare de Charleville-Mézières. Son corps est retrouvé le 3 juillet 2004 au château du Sautou à Donchéry (Ardennes), ex-propriété des époux Fourniret. Monique Olivier est poursuivie comme coauteur du meurtre qui a été précédé d'une tentative de viol.
- Elisabeth Brichet, adolescente belge de 12 ans, enlevée le 20 décembre 1989 près de Namur. Son corps est retrouvé au château du Sautou le 3 juillet 2004, là encore sur les indications de Michel Fourniret après les dénonciations de son épouse.
- Natacha Danais, 13 ans, enlevée sur un parking d'hypermarché à Rezé (Loire-Atlantique) le 21 novembre 1990. Le corps est retrouvé trois jours plus tard sur une plage de Vendée.
- Céline Saison, 18 ans, disparue le 16 mai 2000 après une épreuve de baccalauréat blanc à Charleville-Mézières. Son corps est retrouvé le 22 juillet 2000 dans un bois de Sugny en Belgique.
- Mananya Thumpong, 13 ans, enlevée le 5 mai 2001 à sa sortie de la médiathèque de Sedan (Ardennes). Le corps est retrouvé le 1er mars 2002 à Nollevaux (Belgique). Comme pour l'assassinat de Céline Saison, aucune complicité n'est reprochée à Monique Olivier.

LES AUTRES DOSSIERS JUGES

- Joëlle Parfondry, victime d'une tentative de viol et d'un vol avec arme dans son salon de toilettage pour chiens près de Namur le 19 janvier 1995.
- Sandra, 14 ans, victime d'une tentative d'enlèvement à la gare de Gedinne (Belgique) le 12 février 2000.
- Asumpcion (prénom modifié), 13 ans, enlevée le 26 juin 2003 à Ciney (Belgique). Après avoir été violentée, l'adolescente parvient à s'échapper, conduisant à l'arrestation de Fourniret.

LES ENQUETES ENCORE EN COURS


- En Belgique, Michel Fourniret est inculpé pour le meurtre d'une jeune fille au pair disparue en 1992. Monique Olivier l'a accusé de ce meurtre qu'il nie.
- En France, Michel Fourniret a avoué le meurtre en 1988 de Farida Hamiche, compagne d'un ancien codétenu, pour lui voler son or, issu du butin du célèbre "gang des postiches".
- A Charleville-Mézières il est mis en examen le 11 mars pour deux assassinats perpétrés près d'Auxerre : ceux de Marie-Angèle Domèce, une handicapée de 19 ans disparue le 8 juillet 1988 et dont le corps n'a jamais été retrouvé, et de Joanna Parrish, une assistante d'anglais de 20 ans retrouvée violée et étranglée le 17 mai 1990.
Ces crimes, que Fourniret nie, sont les derniers de la liste dressée par Monique Olivier lorsqu'elle dénonce son mari en plusieurs étapes entre juin 2004 et juin 2005.

mardi, 11 novembre 2014

Dieudonné est sur Vine !

15:35 Publié dans DIVERTISSEMENT | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vine, dieudonné

Dieudo fait du LOL

dimanche, 09 novembre 2014

Nabilla en taule, je croyais qu'elle était en plastique !

nabilla,agression,starlette,tv réalité

nabilla,agression,starlette,tv réalité

nabilla,agression,starlette,tv réalité

nabilla,agression,starlette,tv réalité

nabilla,agression,starlette,tv réalité

nabilla,agression,starlette,tv réalité

nabilla,agression,starlette,tv réalité

nabilla,agression,starlette,tv réalité

nabilla,agression,starlette,tv réalité

nabilla,agression,starlette,tv réalité

nabilla,agression,starlette,tv réalité

nabilla,agression,starlette,tv réalité

nabilla,agression,starlette,tv réalité

nabilla,agression,starlette,tv réalité

nabilla,agression,starlette,tv réalité

nabilla,agression,starlette,tv réalité

nabilla,agression,starlette,tv réalité

nabilla,agression,starlette,tv réalité

Nabilla , I love you...

vendredi, 07 novembre 2014

Holocaust Revisionism

Despite overwhelming evidence and an admission and apology from Germany decades ago, revisionists continue to claim that nearly 6 million Jews were not killed by Nazis during the Holocaust. Iranian President Mahmoud Ahmadinejad, for one, has called the Holocaust a "myth" and suggested that Germany and other European countries, rather than Palestine, provide land for a Jewish state.

Unlike Ahmadinejad, most revisionists do not deny that Jews were interned in prison camps during World War II; rather, they argue that the number of deaths was greatly exaggerated. Gas chambers are a particular sticking point: Holocaust deniers say they were purely a rumor or, if they indeed existed, were not powerful enough to kill — though evidence and history indicate otherwise. And the photographs of emaciated and dying Jews? Attorney Edgar J. Steele, a revisionist, says, "All those pictures of skinny people and bodies stacked like cordwood were actually of Czechs and Poles and Germans [who] died of typhus, which was rampant in the camps."

 

Source : http://content.time.com/time/specials/packages/article/0,28804,1860871_1860876_1861026,00.html

THE GAS CHAMBERS HOAX

 

 Holocaust Revisionism

lundi, 03 novembre 2014

Dieudonné à TOUT LE MONDE EN PARLE

11:25 Publié dans DIVERTISSEMENT | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tlmp, dieudonné